COVID-19 : information et consignes
fermer

François Pageau : Lettre à mes étudiants

Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec.

M.Pageau avec Noémie Rancourt et Amélie Allard, maintenant diplômées en gestion du tourisme - Semaine des enseignant 2019

François Pageau : Lettre à mes étudiants

Par François Pageau M.Sc., professeur de gestion à l'ITHQ 

Chers étudiants,

Cette session d’hiver 2020 qui se termine bientôt aura été tout sauf ordinaire. J’espère que vous en garderez quand même un bon souvenir. 

Vous avez surmonté les changements causés par la fermeture temporaire de notre école. Vous avez réussi à vous adapter et à terminer cette session à distance, dans des conditions loin d’être idéales. Vous avez fait preuve de résilience, de débrouillardise, de motivation et surtout, vous avez su compter les uns sur les autres. J’espère que vous êtes fiers d’avoir réussi vos cours et d’avoir acquis toutes ces précieuses compétences.

Pendant que vous vous efforciez de remettre vos travaux de session à temps dans les conditions qu’on connaît, la société québécoise, l’industrie qui est la nôtre ainsi que le milieu scolaire au complet ont subi des chambardements profonds. Au moment d’écrire ces lignes, il est encore trop tôt pour en évaluer les impacts, mais nous savons déjà qu’ils seront majeurs. Une chose est sûre : les événements des dernières semaines marqueront l’histoire et l’évolution des entreprises québécoises pour plusieurs années à venir.

Visite à Ll'Atelier Robuchon avec les étudiants de 2e année en Gestion de la restauration

Avant de terminer cette session scolaire, j’aimerais vous rappeler une chose importante : votre futur existe encore. J'irais même jusqu'à dire que votre carrière sera embellie par cette crise. Le monde changera certes, mais votre formation, vos compétences, votre créativité, votre énergie et votre courage vous aideront à prendre votre place dans cette nouvelle réalité. Plus encore : ce défi peut être perçu comme une opportunité de changer notre industrie pour la rendre encore meilleure. À ce titre, nous avons abordé plusieurs défis en classe cette année. Ce futur sera vôtre et à vous de le saisir en y priorisant les valeurs qui vous sont chères.

Penser est peut-être dangereux, mais ne pas penser l’est encore plus! - Hannah Arendt, philosophe

À ceux qui gradueront et accéderont au marché du travail, vous serez aux premières loges de la reconstruction de notre industrie. Vous douterez peut-être de vos capacités à faire face à l’ampleur de la tâche ou même, de la pertinence de votre choix de carrière. Vous vous demanderez peut-être « Dois-je rester dans le domaine? ». Je vous dis alors : « n’hésitez pas une seconde! ». Les entreprises renouvelées auront besoin de vos compétences et de vos idées. Les opportunités de trouver des emplois stimulants seront nombreuses. À vous de foncer et de saisir la chance de naître professionnellement en même temps qu’émergeront de nouvelles entreprises.

Avec les finissants en Gestion de la restauration 

À ceux qui seront de retour sur les bancs d’école l’automne prochain, persévérez dans la poursuite d’une instruction solide et pertinente. Faites-moi confiance : la fin de votre programme est plus proche que vous ne le pensez.

Plus que jamais, vos patrons auront besoin de gestionnaires agiles, créatifs et polyvalents et la valeur de votre formation n’en sera que plus grande. Vous êtes des agents de changements!

D'ailleurs, vous n’êtes pas seuls : nous sommes nombreux à vous préparer à affronter ces défis stimulants. Professeurs, coordonnateurs, directeurs, employés et professionnels, je me fais leur porte-parole pour vous réitérer nos encouragements, notre fierté et notre amour. Notre institution tire sa force de votre vitalité, et l’engagement des individus qui la composent se nourrit de votre réussite. Votre cohorte sera reconnue au même titre que les autres. 

L’éducation, c’est la liberté. 

Nouvelle |