Faire carrière en tourisme, en hôtellerie ou en restauration : un choix risqué?

Publié le 16 juin 2023

Étudiants

Formations

Hôtellerie

Restauration

Tourisme

Votre cœur vous dit : « Je veux travailler en tourisme/en hôtellerie/en restauration. C’est là que je me sens bien. C’est ça que je me vois faire. ». Votre tête, elle, vous dit plutôt : « Minute, papillon! Est-ce que c’est risqué de faire ce choix? ».

Notre industrie a été durement touchée par la pandémie. C’est donc légitime que vous vous posiez des questions. Est-ce que je vais aimer ça? Est-ce que je vais y trouver ma place? Est-ce que je vais avoir de bonnes conditions de travail et un salaire qui va me permettre d’avoir une belle vie?

Question de vous rassurer (et de rassurer vos parents s’ils sont à l’écoute), voici des chiffres concrets sur lesquels vous pouvez vous appuyer pour prendre une décision éclairée :

2,13 millions d’emplois

De la demande, il y en a dans notre domaine.

Selon RH Tourisme Canada, « le secteur du tourisme devrait enregistrer plus de 1,96 million d’emplois au pays en 2022, soit environ 94 % du niveau d’avant la pandémie ». En 2025, ce nombre devrait atteindre 2,13 millions d’emplois à travers le Canada, dépassant ainsi les niveaux de 2019. Et ça, c’est sans compter tous les autres emplois offerts à travers le monde!

Du côté des taux de placement de nos programmes, ces derniers dépassaient les 90 % en 2018-2019. Avec la relance de l’industrie et la pénurie de main-d’œuvre qui touche actuellement de nombreux secteurs, nous prévoyons que cela ne fera qu’augmenter dans les prochaines années. Le diplôme ITHQ est d’ailleurs un sceau de confiance pour les employeurs. La preuve : ces derniers font souvent des pieds et des mains pour recruter nos diplômés et diplômées.

400 choix payants

Le domaine touristique regroupe plus de 400 emplois différents.

Parmi ces emplois, plusieurs offrent d’excellentes conditions salariales, particulièrement si vous vous dirigez vers des postes de gestion. Que ce soit en restauration, en service à la clientèle, en ventes, mais aussi en comptabilité et en marketing, le domaine de l’accueil propose un large éventail de carrières et de possibilités.

Le secteur touristique est aussi un terreau fertile si vous avez la fibre entrepreneuriale. Puisque la clientèle sera toujours à la recherche d’expériences originales et authentiques, les personnalités créatives trouveront leur compte et pourront bâtir des entreprises à leur image.

Autre élément à considérer : les compétences liées au domaine de l’accueil sont transférables à plusieurs autres industries. Ainsi, il n’est pas rare de voir nos diplômés évoluer dans des secteurs connexes, comme les ressources humaines, le luxe ou la gestion au sens large. Les mots à retenir ici : savoir-être (les fameux « soft skills ») et polyvalence!

La barre des 100 000 $

Oui, c’est possible de gagner dans les 6 chiffres annuellement.

Peu importe le contexte économique, l’élément le plus important pour gagner un bon salaire reste le même : la formation.

Le Conseil québécois des ressources humaines en tourisme (CQRHT) a observé qu’un diplôme permet d’accéder plus rapidement à des postes de supervision ou de direction. Sachant qu’un directeur ou une directrice d’hôtel peut aisément gagner entre 70 000 $ et 100 000 $, faire des études dans un établissement reconnu est donc un investissement qui pourrait vous rapporter gros.

Qu’en est-il des conditions de travail? Avec la pénurie de main-d’œuvre, les employeurs n’ont pas eu le choix de revoir les avantages offerts à leurs employés afin de rester compétitifs sur le marché. Outre les vacances annuelles et les congés de maladie payés, il n’est pas rare de pouvoir bénéficier d’un régime d’assurances complet, de contributions de l’employeur à un régime de retraite, de repas à prix avantageux et, souvent, de réductions voyage dans les établissements d’une même chaîne.

Pour ceux et celles qui sont à la recherche d’horaires plus stables, il existe aussi de nombreux débouchés syndiqués, notamment dans le secteur hôtelier, les maisons d’hébergement, les hôpitaux, les écoles, et plus encore.

Au-delà des conditions et du salaire, il y a aussi l’indice du plaisir à considérer. L’industrie de l’accueil regorge de gens passionnés, qui débordent d’énergie et de créativité. Y travailler offre la possibilité d’avoir des horaires flexibles, d’évoluer dans des environnements magnifiques, de rencontrer des gens des quatre coins du globe et de découvrir d’autres cultures. Sans oublier que nos métiers sont exportables partout dans le monde.

1 précieuse formation

Étudier à l’ITHQ, c’est choisir de vivre sa passion… sans oublier la raison!

Les gens qui choisissent de faire carrière dans le domaine du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration le font souvent par passion. Or, il est tout à fait possible d’écouter son cœur et sa tête en même temps. Comment? En faisant des choix stratégiques qui vous permettront de faire tous les jours ce que vous aimez, tout en ayant une belle qualité de vie et des possibilités d’évoluer dans votre carrière.

Que vous souhaitiez devenir chef, directrice d’hôtel, organisateur d’évènements, agente de voyage ou sommelier, l’ITHQ vous prépare à bâtir une carrière à votre image en vous fournissant les meilleurs outils : des programmes d’études reconnus, des installations de classe mondiale et des professeures et professeurs qui ont votre succès à cœur. En choisissant notre école, vous vous donnez ainsi toutes les chances de trouver votre bonheur dans votre future profession.

Et si vous ne savez pas encore exactement quel métier est fait pour vous, pas d’inquiétude : étudier chez nous vous donnera l’occasion d’expérimenter, d’acquérir de l’expérience et de découvrir toutes les possibilités qu’offre ce domaine aussi large que passionnant.


Envie d’en savoir plus sur vos perspectives d’avenir? Participez à une activité d’information ou prenez rendez-vous avec un membre de notre équipe : nous sommes là pour répondre à toutes vos questions!