Propulser la gastronomie québécoise avec le GastronomiQc Lab

L’honorable Liza Frulla, C.P., C.M., O.Q., Véronique Perreault, chercheuse à l'ITHQ et codirectrice du GastronomiQc Lab, Sylvie Turgeon, directrice de l’Institut sur la nutrition et les aliments fonctionnels (INAF) de l'Université Laval et codirectrice du GastronomiQc Lab, Jean-Pierre Curtat, chef exécutif du Casino de Montréal, Eugénie Brouillet, vice-rectrice à la recherche, à la création et à l’innovation de l’Université Laval et Jean-Claude Dufour, doyen la Faculté des sciences de l’agriculture et de l’alimentation (FSAA) de l'Université Laval. Crédit photo : Louise Leblanc

Propulser la gastronomie québécoise avec le GastronomiQc Lab

Le 20 mars dernier avait lieu le lancement officiel du GastronomiQc Lab, une unité mixte de recherche en sciences gastronomiques créée conjointement par l’Université Laval et l’ITHQ.

Codirigée par Sylvie Turgeon (professeure à l’Université Laval et directrice de l’ Institut sur la nutrition et les aliments fonctionnels (INAF) et Véronique Perreault (chercheuse principale à l’ITHQ), cette initiative qui vise à « réunir le savoir savoureux » est rendue possible grâce à la contribution exceptionnelle de la Société des casinos du Québec et au soutien de donateurs qui l'ont appuyée à travers la Fondation de l'ITHQ. 

Voici en 3 points tout ce que vous devez savoir sur cette prometteuse association :

Une approche interdisciplinaire unique en Amérique du Nord 

Alors que l’Université Laval est reconnue pour son expertise en sciences alimentaires, l’ITHQ se démarque par son expertise scientifique liée au domaine de la restauration. Le GastronomiQc Lab est donc l’occasion pour ces deux institutions de conjuguer leurs expertises afin de favoriser la recherche, le transfert de connaissances et l’innovation.

Deux institutions qui s'associent pour être capables de répondre à des questions qui touchent la gastronomie, c’est une première en Amérique du Nord. - Sylvie Turgeon, codirectrice

Un laboratoire au service de l’industrie… au sens large! 

De la mise en valeur des produits du Québec au processus créatif des chefs jusqu’au comportement des clients en passant par la gestion des entreprises, les champs de recherche du GastronomiQc Lab sont larges. Or, ils seront appelés à se préciser en fonction des besoins de ceux qui ont les deux pieds dans la réalité du métier : les chefs, restaurateurs, producteurs, transformateurs et artisans du secteur de l’alimentation.

Déjà, une cinquantaine d’acteurs du milieu de la gastronomie se sont réunis cette semaine à l’ITHQ pour déterminer les enjeux prioritaires qui pourraient faire partie du programme de recherche du Lab. 

Quelques idées qui sont ressorties d'un premier brainstorm avec les membres du milieu de la gastronomie. 

Nous voulons aider les chefs et les restaurateurs à relever les défis qu’ils rencontrent au quotidien et appuyer le rayonnement de la gastronomie québécoise ici et ailleurs dans le monde. - Véronique Perreault, codirectrice

Des travaux de recherche déjà en cours

La mise en valeur de produits distinctifs du Québec et les modèles d'affaires innovants en restauration sont des sujets de recherche qui sont déjà dans le collimateur du GastronomiQc Lab.

Un autre exemple qui démontre bien l'interdisciplinarité de l'initiative? Étudiante à la maîtrise en sciences des aliments à l'Université Laval, Laurence Pouliot implique présentement dans ses travaux des étudiants en cuisine de l’ITHQ. Son objectif est de déterminer comment ils s'y prennent pour incorporer des gels de panais dans des préparations culinaires, cela dans le but de trouver de nouvelles façons de valoriser les légumes déclassés.  

Intéressant, n'est-ce pas? Nous avons tous bien hâte de voir ce qui sortira de cette association historique! 

En savoir plus :

Site web : gastronomiqclab.ca
Twitter :  @GastronomiQcLab

Nouvelle |