COVID-19 : information et consignes
fermer

Des initiatives qui nous inspirent en alimentation et en restauration

Bruno et ses pizza maison au comptoir Markina à St-Bruno-de-Montarville

Des initiatives qui nous inspirent en alimentation et en restauration

Par Julie Wawrzyniak, professeure en Hautes Études en gestion hôtelière internationale

Et si nous allions faire un tour du côté des entreprises du secteur de la restauration et de l’alimentation afin de mettre en lumière quelques-unes de leurs initiatives pendant la crise de la COVID-19? Peut-être serez-vous surpris de voir combien d'actions ont été mises en branle ces dernières semaines…

Créer de nouveaux produits et offrir des services connexes

  • La boulangerie de Froment et de Sève offre la possibilité de faire son épicerie en ligne puis de venir la cueillir soi-même au magasin ou encore de se la faire livrer (service offert aux personnes âgées de 70 ans ou plus et aux personnes à mobilité réduite);
  • Le restaurant Pastaga, de notre diplômé Martin Juneau, propose un menu à emporter et offre certains plats à 1 $, à l’achat d’une bouteille de vin;
  • Le restaurant Markina, de notre diplômée Marie-Anick Le Bon, crée des paniers repas pour Pâques et ouvre son comptoir de mets à emporter;
  • Ouverte depuis tout juste une année, la boulangerie-restaurant Fanfare se met en mode solution en se lançant dans la fabrication de pizzas cuites au four à pain, en adaptant ses heures d’ouverture et en effectuant la livraison en vélo;
  • La cabane à sucre du Domaine Labranche offre la possibilité de commander son menu en ligne et de venir le chercher ou encore de se le faire livrer à domicile ou à un point de cueillette situé à Montréal;
  • Le projet PanierQuébécois est une initiative montréalaise d’entraide permettant de livrer à domicile des paniers de produits sains et équilibrés provenant du marché Jean-Talon.

Découvrir les services 3.0 et le commerce en ligne

  • L’entreprise Tasted ouvre gratuitement son inventaire publicitaire à une trentaine d’entreprises locales issues du secteur de l’alimentation;
  • Le Panier Bleu, une initiative du Gouvernement du Québec, répertorie les entreprises québécoises pendant la crise et en fait la promotion en vue d’encourager l’achat local;
  • L’entreprise Brunette, un détaillant en ligne de produits de restauration, a mis  en place un service « Payer maintenant, manger plus tard » et permet à ses  clients de se procurer des chèques-cadeaux valables dans un certain nombre de restaurants;
  • Tuango, l’entreprise de commerce électronique d’achats groupés, propose  aux entreprises encore ouvertes de se faire connaître en ligne gratuitement;
  • L’agence web Sky-net Technologies lance sa plateforme Icitte afin de permettre aux restaurateurs de générer des revenus pendant la crise. En s’inscrivant (gratuitement), ces derniers peuvent offrir des promotions avantageuses à utiliser une fois la période de confinement terminée;
  • M ta région met gratuitement à profit sa plateforme dédiée aux adresses locales québécoises afin d’offrir aux entreprises du milieu du tourisme, de la culture ou du divertissement, de bénéficier de la notoriété de sa marque;
  • La plateforme Trouve ton Takeout répertorie tous les établissements, chaînes et petits commerces, qui continuent d’offrir des repas livrés ou encore à emporter pendant la pandémie. Déjà plus de 300 commerces sont recensés à travers la province.

Participer à des activités solidaires au profit de la population et des employés de la restauration

  • L’organisme la Tablée des Chefs, mis sur pied par notre diplômé Jean-François Archambault en vue de nourrir les personnes dans le besoin et de développer l’éducation culinaire des jeunes, lance le projet Les Cuisines Solidaires qui fait appel aux chefs du Québec pour produire plus de 800 000 repas;
  • Un groupe de travailleurs issus de la restauration et d’autres horizons a créé le Fonds de secours des travailleurs de la restauration de Montréal qui a pour but d’offrir une aide économique d’urgence à la main-d’œuvre des restaurants, des cafés et des bars faisant face à une perte soudaine de revenus. Plus de 70 000 $ ont déjà été récoltés;
  • La Chocolaterie des pères trappistes offre gratuitement près de 10 000 $ de chocolats au CIUSSS Centre-sud-de-l’île-de-Montréal pour les enfants placés sous la tutelle de la Direction de la protection de la jeunesse;
  • Le restaurant Elena publie un mini livre de cuisine numérique intitulé Remember Skin Contact? et versera la totalité de l’argent recueilli au Fonds de secours des travailleurs de la restauration de Montréal. 

Bien que cette liste ne soit pas exhaustive et ne permette pas de connaître l’ensemble des initiatives mises en place, elle permet néanmoins de découvrir un éventail de solutions des plus imaginatives dans notre industrie. Et d’offrir un éclairage face à certains questionnements du genre « Le système peut-il s’arrêter et mettre la Terre sur pause? L’être humain détient-il vraiment une capacité d’adaptation hors norme qu’il peut mettre à profit en un temps record? » À ces ces deux questions, nous pouvons répondre « Oui » et nous en avons maintenant la preuve.

Alors, rendons hommage à ces hommes et ces femmes qui ont à cœur la continuité de leurs activités. À toutes ces personnes engagées, incroyablement ingénieuses et  courageuses, qui nous offrent une bonne dose d’humilité. Admirons leur capacité à se réinventer et (re)découvrons le sens des mots réactivité, créativité, singularité et solidarité. Parce qu’elle est unique, la crise de la COVID-19 deviendra dans les prochaines années un cas d’école étudié dans le monde entier.

Une grande main d’applaudissements à vous tous, pour vos gestes et vos solutions!

Passionnée par le développement personnel et la gestion des humains en entreprise,  Julie Wawrzyniak est spécialiste de l'expérience employé et de la marque employeur. Elle enseigne la gestion des ressources humaines pour le programme des Hautes Études à l'ITHQ.

Nouvelle |