Dans les coulisses du Concours Café Gourmand Nespresso

Crédit photo : Nespresso

Dans les coulisses du Concours Café Gourmand Nespresso

Le 5 décembre dernier avait lieu la grande finale du Concours Café Gourmand Nespresso, une compétition de haut niveau au cours de laquelle 4 de nos étudiants en pâtisserie avaient à réaliser et à présenter, en trois heures, deux mignardises en accord avec un café Grand Cru Nespresso.

Finissante en Cuisine professionnelle et blogueuse culinaire, notre collaboratrice Laurence Brouard-Trudel a eu la chance de s’entretenir avec les concurrents et professeurs. Voici 6 choses intéressantes qu’elle a apprises :

Les 4 finalistes : Anaïs Flébus (1re place), Chloé Chagnon (2e place), Marion Fontagnue (3e place) et Philppe Juhos (4e place).

#1
Fort simple vu de l’extérieur, ce concours est bien plus complexe en réalité. La recherche, les tests en atelier et le volumineux dossier que chaque candidat devait remettre aux juges représentent des dizaines d’heures de travail.

Le jury qui était composé de Normand Laprise (Toqué!), Daniel Vézina (Laurie-Raphaël) et Roland Del Monte (Renoir, Sofitel) ainsi que du vice-président de Nespresso Professionnel Canada (Hervé Bellin). La sommelière Élyse Lambert était marraine du concours et animatrice de la soirée. 

#2
Selon le professeur de pâtisserie Gaston Sylvain, l’un des coachs du concours, la première idée est souvent la meilleure lorsqu’il s’agit de créer un nouveau dessert. On doit travailler autour de cette idée, jusqu’à atteindre un résultat époustouflant. La recherche, l’expérimentation et l’analyse des tendances font aussi partie des éléments de succès.

#3
Philippe Juhos 
qui a obtenu la 4e place en est à sa 2e session en pâtisserie. Celui qui a aussi une formation en cuisine a participé à la qualification canadienne du Bocuse d’Or, une grande compétition culinaire mondiale

#4
Originaire de Nantes, Marion Fontagneu qui a obtenu la 3e place a choisi de miser sur deux produits du terroir québécois dans ses créations : l’argousier et le sarrasin.



#5
Celle qui a obtenu la 2e place, Chloé Chagnon, complète présentement un stage dans un établissement sans gluten et sans produits laitiers. Tout un défi pour une pâtissière! C’est le stage qu’elle a réalisé l’été dernier en Provence qui lui a inspiré l’une de ses mignardises, Ananis.

#6
La grande gagnante de la 3e édition du Concours Café Gourmand Nespresso Anaïs Flébus est tombée dedans quand elle était petite : son père est chef et sa mère est chocolatière à Ville-Marie, dans le Témiscamingue.

Celle qui travaille à la pâtisserie Crémy avait toute la confiance de son employeur, Rémy Couture, qui lui avait promis qu’elle gagnerait. Elle dit s’être beaucoup inspirée du travail du pâtissier français Pierre Hermé pour le concours et elle avoue avoir terminé tous les cafés Nespresso qu’elle a testés (!).



Pour ceux et celles qui aimeraient goûter au café gourmand d’Anaïs, il sera à la carte de plusieurs restaurants entre le 26 janvier et le 18 février, dont la Brasserie T!, le Laurie Raphaël Montréal, le Renoir (Sofitel) et, bien sûr, le Restaurant de l’ITHQ. 

Le café gourmand gagnant d'Anaïs : Forêt macaron et Plaisir café. 

Pour en savoir plus sur le Concours Café Gourmand Nespresso, consultez le blogue de Laurence,  Lau à la bouffe.

Nouvelle |

Infolettre de l'ITHQ

Partenaires