8 raisons d'aimer le milieu de la restauration

Employé de restaurant

8 raisons d'aimer le milieu de la restauration

par François Pageau M.Sc., professeur en gestion de la restauration à l'ITHQ

On brosse souvent un portrait négatif du domaine de la restauration dans les médias. Et pourtant, ce qu’on présente comme des désavantages est souvent ce qui rend cette industrie si captivante. Que l’on s’active en cuisine, en salle, en sommellerie ou en gestion, travailler dans un restaurant procure de nombreuses occasions de se réaliser et de relever des défis personnels et professionnels uniques en leur genre.

Voici 8 raisons qui font en sorte que, malgré tous les défis, on continue encore et toujours à aimer le milieu de la restauration :

Un milieu en constant mouvement
Être en restauration, c’est être dans l’action. C’est vivre sur l’adrénaline et réussir des exploits quotidiennement. Ça bouge, ça évolue tout le temps, et on a la conviction de contribuer à une industrie de premier plan.

Des emplois assurés
Le chômage est inexistant dans ce domaine. On peut y planifier une carrière complète en évoluant vers différents types d’entreprises qui offrent des conditions très différentes et souvent très payantes.

assiettes colorées sur une table de restaurant

Le plaisir de faire plaisir
Travailler en restauration, c’est être un marchand de bonheur. C’est mille occasions de surprendre, de procurer du plaisir, et de créer des moments inoubliables pour nos invités. 

Apprendre, encore et toujours 
Nouveaux plats, nouveaux ingrédients, nouvelles techniques, nouveaux vins, nouveaux défis, nouvelles tendances ou nouvelles façons d’interagir avec la clientèle : on n’a jamais fini d’apprendre et d'évoluer en restauration!

Le 9 à 5, non merci
Les oiseaux de nuit trouvent leur bonheur en restauration. Et même s’ils ont parfois l’impression de vivre « à l’envers » du reste du monde, ils apprécient pouvoir faire leurs courses le lundi après-midi, quand il n’y a pas un chat à l’épicerie.  

La tribu
Pour réussir, les employés de salle, de cuisine et de plonge doivent travailler ensemble, de façon serrée et efficace. Cet esprit de corps, ce sentiment d’appartenir à une famille qui travaille, mange et fête ensemble est fort et marquant, particulièrement pour les jeunes adultes. Et même si cette proximité cause parfois des frictions, le sentiment de camaraderie et de satisfaction qui se vit après le rush est incomparable.

brigade qui s'affaire dans une cuisine de restaurant

Voyage, voyage
Qui veut travailler en restauration à l’étranger sera embêté de choisir sa destination. Et quelle meilleure façon de découvrir un pays qu’en se plongeant dans sa culture gastronomique!

La satisfaction du travail bien fait
L’assiette est une œuvre éphémère à laquelle plusieurs « artistes » contribuent et s’identifient. C’est un reflet de soi-même, que l’on prépare un mets délicieux et magnifiquement présenté ou que l’on offre un vin sublime que l’on sert avec un geste professionnel et assuré. C’est une manière d’être apprécié et d’être fier de soi.

C'est un fait : le milieu de la restauration est aussi passionnant qu’il est imparfait. En tant que «vieux de la vieille» qui côtoie tous les jours ceux et celles qui sont le futur de notre industrie, je rêve d’une réflexion collective qui nous permettrait de rendre des emplois aussi trippants plus durables dans le temps. D'ailleurs, si on aime autant notre métier, on serait fous de ne pas chercher à le réinventer! 

Titulaire d’une maîtrise ès sciences de la gestion de HEC Montréal et diplômé en techniques de gestion des services alimentaires de l’ITHQ, François Pageau enseigne la gestion de restaurant depuis 1998. 

Nouvelle |