Perspectives d'emploi

Infolettre de l'ITHQ

  • Principales fonctions de travail
  • Qualités requises

Portrait du métier de pâtissier

Si le métier de pâtissier fait rêver petits et grands gourmands, il comporte néanmoins des défis impressionnants tant sur le plan des horaires et des conditions de travail que de la capacité à être créatif. 

La production de pâtisserie est très variée : petits gâteaux, pièces montées, pains, viennoiseries, entremets, petits fours, apéritifs sucrés et salés, glaces, chocolats, confiserie et décors en sucre. La maîtrise de ses techniques exige beaucoup de précision dans la mesure des ingrédients et dans le contrôle des réactions chimiques, qui représentent de plus des facteurs de réussite en termes de progression de carrière dans ce domaine. 

Les périodes des fêtes, Noël et Pâques notamment, correspondent à des moments de l’année où les pâtissiers s’affèrent tout particulièrement à leurs fourneaux, et ce, dès les premières heures de la journée. L’horaire de travail peut cependant varier selon les établissements qui les emploient : une boulangerie exigera que les pâtissiers travaillent à compter de 3 heures du matin alors qu’en restauration, ils devront attendre la fin du service des repas pour exécuter les gourmandises demandées par la clientèle.
Exigeant physiquement, le métier de pâtissier implique la manipulation et la manutention d’aliments et de matériel parfois lourds en plus d’être exposé à des températures élevées ou, au contraire, très basses.

Parmi les qualités requises, le sens du goût et de l’odorat développé ainsi qu’une bonne dextérité représentent les principaux atouts que le pâtissier doit posséder pour maîtriser son art.

Exemples d'emplois offerts en restauration

Commis en pâtisserie ou boulangerie|Confectionne des bases de gâteaux, des pains et d’autres viennoiseries. S’occupe également de l’entretien du matériel, de l’espace de travail et des réfrigérateurs. La décoration de pâtisserie ne fait généralement pas partie de ses tâches quotidiennes. Il s’agit d’un poste de premier niveau en service à la clientèle et à la caisse. Les fonctions de commis en pâtisserie ou en boulangerie ne requièrent ni formation ni expérience.  
Apprenti pâtissier|Sous la responsabilité du pâtissier compagnon, s’occupe de la production et se voit confier des tâches précises ou exigeant d’être méticuleux. S’occupe également de l’entretien du matériel, de l’espace de travail et des réfrigérateurs. Les fonctions d’apprenti pâtissier sont souvent confiées à des finissants du DEP possédant au minimum une année d’expérience en pâtisserie.  
Pâtissier (compagnon)|Assure de façon autonome la confection des pièces de pâtisserie, du début à la fin du processus. S’occupe également de l’entretien du matériel, de l’espace de travail et des réfrigérateurs. Ces fonctions requièrent un minimum de deux à cinq années d’expérience en pâtisserie.  
Chef de partie|Assure la production et le contrôle des standards exigés par le chef pâtissier, de même que celui de la préparation et de la finition des pièces. Assume la responsabilité d’une section de la production. Ces fonctions requièrent un minimum de cinq à huit années d’expérience en pâtisserie.  
Chef pâtissier|Le rôle du chef pâtissier s’exerce davantage en termes de choix des aliments et des saveurs que de production, exigeant de lui d’être créatif. Assure le contrôle et la prise de décision dans la préparation et la finition des pièces de pâtisserie, l’achat des produits, la planification des horaires et les calculs de rentabilité. Ces fonctions requièrent un minimum de huit à quinze années d’expérience en pâtisserie.  

Autres possibilités d’emplois

  • Traiteur
  • Glacier 
  • Chocolatier/confiseur

Principales fonctions de travail

  • Assurer la mise en place, la confection et la production de pâtes, de garnitures, d’éléments de décor, etc., en pâtisserie, en chocolaterie, en confiserie et en boulangerie.
  • Assurer la production de pièces de pâtisserie de la meilleure qualité possible.
  • Assurer l’entretien de l’équipement spécialisé et celui des espaces de préparation, dans le respect des normes d’hygiène et de salubrité alimentaires.

Qualités requises

  • Capacité d’analyse au moyen du goût et de l’odorat
  • Rigoureux et minutieux sur le plan des habilités manuelles
  • Bonne force et santé physique importante
  • Ordonné et autonome
  • Curieux de nature et créatif sur le plan artistique
  • Attitude prévoyante et responsable face aux risques en matière de santé et sécurité au travail ainsi que d’hygiène et de salubrité alimentaires
  • À l’aise au service à la clientèle (commerces où sont vendus des produits de pâtisserie)

Important : Ce métier est contre-indiqué pour les personnes souffrant d’asthme ou d’allergies à la farine, aux noix, aux arachides ou à tout autre ingrédient allergène en lien direct avec la pâtisserie, la boulangerie, la chocolaterie ou la confiserie. 

Milieux de travail

Issus majoritairement du secteur privé, les milieux de travail sont variés :

  • Commerce artisanal : pâtisseries, boulangeries, confiseries et chocolateries
  • Restauration : services de traiteur, restaurants indépendants, bistros, hôtels, stations touristiques, bateaux de croisière, clubs de golf, etc.
  • Magasins de grande surface : épiceries-boulangeries, épiceries fines, etc.
  • Commerce de production en gros

Conditions de travail particulières

Vous vous réaliserez pleinement dans le métier en étant ouvert à certaines conditions de travail bien particulières : 

  • Horaires atypiques
  • Périodes de stress intenses
  • Capacité à accepter la critique
  • Travail debout pendant de longues périodes
  • Capacité à soulever des charges de 30 livres ou plus
  • Déplacements rapides et chargés dans des espaces encombrés et glissants
  • Exposition fréquente à la chaleur et au froid
  • Manipulation d’aliments allergènes

Autant de défis qui vous permettront d’exprimer votre personnalité de gourmet et surtout de gourmand!

Perspectives d'emploi

Taux de placement selon Emploi Québec

L’Information sur le marché de l’emploi (IMT) qualifie les perspectives d’emplois dans ce domaine d’acceptables (prévisions pour 2011 à 2015).

Taux de placement 2013 (emploi lié à la formation)

Diplômés de l’ITHQ : 60 %
Reste du Québec : 65 %

Salaire hebdomadaire moyen 2013

Diplômés de l’ITHQ : 520 $
Reste du Québec : 485 $  

En savoir plus sur les salaires et statistiques d’emploi

Information sur le marché du travail (IMT)

Pour vous aider à faire votre choix…

Academos : pour préparer son avenir professionnel et persévérez dans
ses études

Service de mentorat permettant de communiquer directement avec des personnes actives du monde du travail.

Tout pour réussir

Service gratuit d’orientation en ligne, blogue avec une conseillère en orientation et plus encore… 

Osez les études

Service téléphonique gratuit d'aide et d'accompagnement personnalisé en information scolaire et professionnelle, offert par l’Association québécoise de l’information scolaire et professionnelle (AQISEP)

  • Pour faire un choix judicieux de carrière et de formation 
  • Pour découvrir des métiers ou des professions adaptés à sa propre personnalité et aux réalités du milieu scolaire et professionnel

Un diplôme à ta portée

Compétences Québec a réalisé cette vidéo d’animation de trois minutes présentant l’ensemble du secteur de la formation professionnelle et technique au Québec.

Choix d'avenir : service d'aide pour les parents

Site aidant les parents à accompagner leur enfant dans son orientation scolaire et professionnelle.

POUR PLUS D'INFORMATION

Descriptions d’emploi

Emploi Québec

Sceau rouge

Questions?