Eduardo Reyes Marquez (Mexique)

Eduardo Reyes MarquezEduardo Reyes Marquez (Mexique)

Formation internationale en service et sommellerie de restauration

Pourquoi avoir choisi la restauration comme domaine d’études?

J’ai fait des études en gastronomie au Mexique et ça m’a amené à me rapprocher du monde de la restauration. Je me nourris de la satisfaction qu’on retire quand on réussit à faire vivre aux gens des expériences incomparables.

Qu’est-ce qui a motivé ta décision de partir à étudier à l’étranger?

La possibilité d’étendre mes frontières culturelles m’a attiré à chercher un pays où j’aurais la chance de vivre une expérience de vie, en même temps que l’occasion d’aller encore plus loin dans mon choix de métier. 

Pourquoi l’ITHQ?

Quand on parle de l’ITHQ, on parle de grande qualité. Après avoir visité les installations et avoir fait une recherche sur mon programme, j’étais convaincu que l’offre, qui inclut la possibilité d’aller faire des stages au Canada et en France, était unique.

Pourquoi le programme Formation internationale en service et sommellerie de restauration en particulier?

Le service à la clientèle a toujours été pour moi une passion. J’aime contribuer à l’ambiance d’un restaurant. De plus, la sommellerie était un métier qui m’attirait depuis longtemps, et ce programme crée un équilibre merveilleux entre l’acquisition de connaissances et leur mise en pratique pendant les stages, et même dans un des deux restaurants pédagogiques de l’ITHQ.

Qu’as-tu le plus aimé de ton programme d’études?

Le cours de sommellerie et la mise en pratique de mes connaissances à la Relève gourmande. Grâce à ces périodes de travail au resto-école, j’ai gagné en assurance.

Tes défis d’intégration à l’ITHQ?

Au début, c’était la langue. Mais après quelques semaines, j’étais déjà habitué et j’ai eu la chance d’avoir des collègues et des professeurs très compréhensifs qui m’ont aidé à m’adapter.

Tes ambitions professionnelles pour l’avenir?

Je travaille très fort dès maintenant pour devenir sommelier; c’est mon rêve et mon objectif. Je voudrais commencer à travailler ici à Montréal parce que j’aime beaucoup la ville. J’espère travailler dans un de très bon restaurant, devenir maître d’hôtel d’une équipe. Ce serait, comme on dit au Québec, malade!