COVID-19 : information et consignes
fermer

Un banquet des Fêtes pas ordinaire pour nos étudiants en Cuisine supérieure

Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec.

Un banquet des Fêtes pas ordinaire pour nos étudiants en Cuisine supérieure

À la fin de leur programme, juste avant de partir en stage, nos étudiants en Cuisine supérieure doivent livrer une prestation culinaire où ils mettent en application tout ce qu’ils ont appris au cours de la session. Cette année, ils affûteront leurs couteaux pour une clientèle bien différente de celle qu'ils s'apprêtent à côtoyer dans les grands restaurants où ils iront travailler. Nos étudiants Julien Bélair et Gabriel Hamel-Krynski nous racontent :

« Le 23 décembre prochain, nous allons préparer un dîner des Fêtes pour La Maison du Père, un organisme partenaire de l’ITHQ qui aide les personnes itinérantes. Il va y avoir des amuse-bouches, une entrée, un plat principal, un dessert. Ça va être un bel événement!  

Julien et Gabriel, étudiants en Cuisine supérieure

En tant qu’étudiants au programme de Cuisine supérieure, on est très choyés : on a de super produits, de super professeurs, de super équipements. On reçoit beaucoup de soutien de la Fondation de l'ITHQ et de ses partenaires aussi.

Pour nous, avoir la chance de terminer notre programme en ayant l’occasion de redonner, juste avant Noël et avant de quitter pour notre stage, c’est quasiment magique! – Julien

On ne se racontera pas de mensonges : la haute gastronomie, c’est un luxe qui n’est pas accessible à tous. Mais quand on enlève tous les artifices, quand on en revient à l’essentiel, notre job à nous comme cuisiniers, c’est de faire plaisir et de rendre les gens heureux. C’est pour ça qu’on fait ce métier! Et c’est exactement ce qu'on va faire le 23 décembre prochain : amener un peu de chaleur et de bonheur à des personnes qui en ont besoin, avec ce qu’on sait faire de mieux.  

Ce banquet, c’est aussi la culmination de tout ce qu’on a appris au cours des derniers mois. On irait même jusqu’à dire que c’est le meilleur travail qu’on a fait jusqu’à maintenant.

Depuis qu’on sait qu’on le fait pour La Maison du Père, il y a un comme un petit quelque chose de plus. On dirait qu’on a mis plus de nous dedans.  Gabriel

Faire un don à La Maison du Père 

Nouvelle |