L’art de cuisiner pour une médaille d'or

Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec.

Crédit photo : Thierry du Bois, Cosmos image

L’art de cuisiner pour une médaille d'or

Dernière ligne droite vers la finale du Bocuse d’Or pour l’équipe canadienne

Montréal, le 27 octobre 2022 - L’Office montréalais de la gastronomie (OMG) et l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ) joignent leurs voix pour encourager l’équipe canadienne Bocuse d’Or qui prendra part à la finale mondiale du prestigieux concours culinaire à Lyon en janvier 2023 ! Les deux organismes témoignent ainsi de leur fierté de soutenir une équipe 100 % montréalaise, composée de Samuel Sirois et Gilles Herzog, professeurs de cuisine à l’ITHQ, ainsi que de Léandre Legault-Vigneau, commis et diplômé de l’ITHQ, qui se sont qualifiés pour la finale après avoir obtenu la médaille d’argent au Bocuse d’Or Amériques le 14 juillet dernier à Santiago au Chili.


Crédit photo : Thierry du Bois, Cosmos image

Tourisme Montréal est heureux de remettre une aide financière de 23 000 $ au commis Léandre Legault-Vigneault, un soutien rendu possible grâce au programme de rayonnement de l’Office montréalais de la gastronomie. « Ce soutien financier vient souligner la persévérance et la détermination de Léandre dans son domaine. L’argent lui permettra notamment de se concentrer sur le perfectionnement de ses techniques, jusqu’en janvier. C’est la première fois qu’un tel programme de rayonnement de la gastronomie est mis sur pied, et nous en sommes très fiers. On croit que Montréal a l'étoffe d’une capitale gastronomique, et nous posons des gestes concrets pour officialiser ce titre ! » a confié Yves Lalumière, président-directeur général de Tourisme Montréal.

La compétition Bocuse d’or est une opportunité inouïe de faire rayonner la gastronomie québécoise et canadienne aux yeux du monde entier. À l’échelle de l’ITHQ, nos professeurs qui décident de relever le défi de ce concours d’envergure développent aussi un ensemble de connaissances et de compétences qu’ils transmettent ensuite à leurs étudiants et étudiantes. La relève en sort aussi gagnante! En mon nom personnel et au nom de l’ITHQ, je souhaite la meilleure des chances à Samuel, Gilles et Léandre. L’Équipe Canada a tout pour remporter la victoire!, a déclaré l’honorable Liza Frulla, directrice générale de l’ITHQ.

Notre équipe, c'est mon sanctuaire. Sans la force de synergie de notre équipe, rien de tout cela n'aurait été possible. Et c'est d'autant plus vrai dans le contexte des bouleversements mondiaux que l’on a connus, notamment dans l'industrie du tourisme et de la restauration. Équipe Canada, c’est certes notre noyau: Gilles, Léandre et moi. Mais c’est aussi tous ceux et celles qui nous accompagnent dans ce beau défi, qui s'intéressent, qui nous supportent. Participer au concours Bocuse d’Or est une grande aventure humaine. Je suis très reconnaissant envers l’ITHQ, Chefs Canada et chacune des personnes qui nous permet de nous élever et de grandir dans notre quête vers l'excellence, a ajouté Samuel Sirois, chef de l’équipe canadienne du Bocuse d’Or

Un entraînement rigoureux digne des plus grands athlètes pour atteindre l’excellence
Le Bocuse d’Or est souvent comparé aux Jeux olympiques de la gastronomie ou aux Oscars culinaires pour l’intense fébrilité et la touche de magie qui entourent le concours. À l’instar des athlètes, les participants se soumettent à un programme d’entraînement spécial sur une longue période pour être fin prêts à affronter les 23 meilleurs chefs au monde. 

Depuis le début des entraînements, les membres de l’équipe canadienne ont l’opportunité de s’exercer au Centre national Bocuse d’Or Canada, conçu en collaboration avec Chefs Canada et construit en 2020 dans l’enceinte de l’ITHQ, grâce au soutien de Développement économique Canada de l’ITHQ. Cette cuisine présente la particularité d’être identique en tout point à celle dans laquelle performera l’Équipe Canada lors du concours. Au-delà des conditions pratiques d’entraînement, Samuel, Gilles et Léandre bénéficient également d’un encadrement digne des athlètes de haut niveau, à la fois physique et mental. En plus de se soumettre à des exercices sportifs, ils sont accompagnés par un expert pour suivre une hygiène de vie saine et équilibrée, incluant un contrôle accru du sommeil. Le volet social est lui aussi très important. Les chefs portent une attention particulière à la présence de leur famille avant le concours ainsi qu’à l’équilibre entre leur vie privée et le temps consacré à leur préparation. Ils sont aussi encadrés pour bien gérer leur stress ; cuisiner devant plus de 250 000 spectateurs, il y a de quoi sentir une nervosité ! Cela demande donc une grande préparation.


Crédit photo : Thierry du Bois, Cosmos image

Le design et l’élégance s’invitent dans le concours
La gastronomie est une affaire de papilles… et de pupilles! Pour s’assurer que ses plats se démarquent parmi ceux des meilleures toques du monde, l’équipe de chefs est accompagnée par une équipe de spécialistes du RICOSTUDIO, une firme montréalaise de design industriel.  Son mandat est de créer une pièce unique, mettant en valeur le menu développé pour la finale du Bocuse d’or, en prenant en considération les contraintes techniques comme la température, la disposition des aliments et leur manipulation lors de la présentation. Le plateau, une véritable œuvre d’art, est fabriqué sur mesure par des artisans d’expérience ; souffleur de verre, sculpteur de métal et ébéniste sont notamment impliqués. Une opération qui demande un an de travail.

À propos de l’Office montréalais de la gastronomie (OMG)
L’Office montréalais de la gastronomie est une initiative de Tourisme Montréal créée en 2021, réalisée grâce à l’appui financier de la Ville de Montréal.  L’OMG a comme mission de mobiliser les milieux concernés pour renforcer Montréal comme destination gastronomique de premier choix en Amérique du Nord. Ainsi, ses objectifs sont de positionner la gastronomie comme moteur de développement économique, social, environnemental, culturel et comme lieu de création et d’innovation; d’accompagner les milieux concernés à accroître la portée d’initiatives à forte valeur ajoutée pour la destination et à faciliter les occasions d’affaires; de stimuler et de reconnaître les initiatives de valorisation des produits artisanaux de Montréal et de nos régions; de mettre en lumière les éléments clés du patrimoine culturel et de l’identité culinaire montréalaise et québécoise ainsi que d’intensifier la visibilité des produits, des chefs ainsi que des artisanes et artisans montréalais à l’extérieur du Québec. Pour plus d’information, visitez le site  www.officemtlgastronomie.ca.

À propos de l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec
Depuis plus de 50 ans, l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ) est la référence au Canada en matière de formation spécialisée dans les domaines du tourisme, de l’hôtellerie, de la gastronomie et de la sommellerie. Répondant aux plus hauts standards de l’industrie, il est la seule école au pays à offrir des programmes dans les trois ordres d’enseignement (professionnel, technique et universitaire). Doté d’installations uniques, dont un hôtel-école quatre étoiles et deux restaurants d’application pédagogique, il compte deux unités de recherche (GastronomiQc Lab et ExperiSens) et un centre d’expertise. En plus de ses formations diplômantes, l’ITHQ propose aussi du perfectionnement aux professionnels, des services-conseils aux entreprises et aux institutions, ainsi que des ateliers au grand public.

- 30 -

Julie Serero
Responsable communications - relations médias, ITHQ
514 282-5111, poste 4142
julie.serero@ithq.qc.ca

Ophélie Simoncelli
Responsable communications - relations publiques, ITHQ
514 282-5111, poste 4078
ophelie.simoncelli@ithq.qc.ca