COVID-19 : information et consignes
fermer

10 conseils pour être un meilleur client (tout le temps, mais particulièrement en ce moment!)

Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec.

10 conseils pour être un meilleur client (tout le temps, mais particulièrement en ce moment!)

Par François Pageau M.Sc., professeur de gestion

Adèle travaille depuis 3 ans en service dans un restaurant achalandé du Vieux-Montréal. Or, depuis sa réouverture, l’établissement où elle travaille a du mal à recruter des employés. Désespéré, son patron lui demande souvent de faire des « doubles » et de prendre plus de tables qu'à l'habitude. Malgré le fait qu’elle aime beaucoup son boulot, Adèle se sent parfois anxieuse parce qu'elle n'est pas en mesure d'offrir la même qualité de service qu’en temps normal. Ce soir, alors qu’elle devait gérer les commandes de 2 groupes et de plusieurs tables, Adèle a craqué lorsqu’une cliente l’a critiquée durement.

La pénurie de main-d’œuvre qui sévit présentement dans le milieu de la restauration met une pression additionnelle sur ceux et celles qui ont fait le choix de persévérer dans ce domaine, malgré la pandémie. En tant que professeur et grand amoureux de la gastronomie, j'aurais envie de vous faire une proposition : et si on faisait tous de petits gestes pour faciliter la vie d’Adèle et de tous ses collègues qui travaillent en restauration?

Voici donc 10 conseils pour être un meilleur client lors de votre prochaine visite au restaurant : 

1. Choisissez votre restaurant en fonction de vos attentes

Si vous décidez de manger dans une brasserie achalandée un soir de match des Canadiens alors que vous rêviez d’un souper romantique avec votre chéri(e), vous risquez fort d’être déçu avant même d’avoir grignoté votre première aile de poulet!

Prenez en considération l’objectif du repas, le temps et le budget que vous pouvez y allouer ainsi que d’autres aspects non moins importants : l'ambiance, le niveau sonore, la présence ou non d'enfants, les possibilités de stationnement, le code vestimentaire (s’il y a lieu), les options végé et le type de cuisine servie. Effectuez vos recherches et choisissez un établissement qui saura satisfaire vos besoins et vos envies.   

2. Réservez et arrivez à l’heure

Le fait de réserver votre table permet au restaurateur de mieux planifier ses ressources et ainsi diminuer son stress de même que celui de ses employés. Si vous avez un empêchement, annulez votre réservation au moins deux à trois heures d'avance. Les défections de clients (no shows) sont une véritable plaie qui fait perdre beaucoup d’argent aux restaurateurs et contre laquelle ils n’ont que peu de moyens de défense.  

3. Valorisez l’expertise de votre serveur

Les recommandations des serveurs constituent habituellement de bons indices pour choisir les meilleurs plats. Adressez-leur des questions sur les plats du jour, la provenance des ingrédients et les spécialités de la maison. Votre expérience n’en sera que plus riche et d’autant plus satisfaisante ! 

4. Soyez humain avec les employés

Les serveurs et les serveuses ne sont pas des serviteurs. Ils sont des êtres humains d’une incroyable efficacité et d’une grande sensibilité, qui travaillent fort – souvent le soir et la fin de semaine – pour que vous viviez une belle expérience. Soyez patient, courtois et ayez de la considération pour eux dans le contexte actuel.

5. Soyez fidèle

Une clientèle fidèle est un gage de pérennité pour un restaurant et, conséquemment, pour son équipe. On finira par vous reconnaître et vous considérer comme un habitué, ce qui rendra votre expérience encore plus agréable. 

6. Donnez votre rétroaction en personne ou en privé

Des ratés en restauration, ça arrive tout le temps, même dans les meilleurs restaurants! Si votre plat était trop salé ou votre steak trop cuit, prenez la peine d’en aviser calmement et de façon respectueuse votre serveur, le maître d’hôtel ou le gérant. Ils apprécieront votre honnêteté et accueilleront votre commentaire beaucoup mieux que si vous attendez d’être à la maison pour rédiger une critique vitriolique sur Google.

Si vous ne vous sentez pas à l’aise d’exprimer vos doléances en personne, un courriel ou un message privé à la direction constituent de bonnes solutions de rechange.

7. Respectez l’heure de fermeture 

Il se fait tard, les employés commencent à mettre les chaises sur les tables et à passer le balai? C’est signe qu’il est temps pour vous de quitter les lieux. En effet, l'équipe a encore beaucoup de travail à faire avant de pouvoir rentrer à la maison. Continuez plutôt votre soirée dans un bar : ils se feront un plaisir de vous accueillir!

Dans le même ordre d’idée, n'étirez pas inutilement votre présence au restaurant si vous remarquez une file d'attente devant la porte. 

8. Soyez raisonnable dans vos demandes

Une salade César sans ail, sans croûtons, sans câpres? La romaine remplacée par de la roquette et ajoutez-y un œuf mollet coupé en quatre? S’il fait plaisir au serveur de vous satisfaire, il n’est pas toujours possible pour lui de modifier le menu à l’infini. Soyez compréhensif et raisonnable dans vos demandes et, surtout, soyez conscient que vos substitutions requièrent une gestion additionnelle pour les équipes en salle et en cuisine. 

Si vous avez des restrictions alimentaires, il est recommandé d’en aviser le restaurant lors de votre réservation ou dès votre arrivée en les communiquant à votre serveur. Les cas d’allergies à un ingrédient doivent être signalés impérativement. S’il s’agit d’une intolérance modérée ou que vous n’aimez tout simplement pas un aliment, soyez précis dans votre demande et évitez de dire que vous êtes allergique. Cela créerait un stress inutile auprès des employés qui seront tenus de mettre en place un protocole afin d’éviter tout risque de contamination croisée. 

9. Donnez un pourboire

Offrez un pourboire raisonnable et proportionnel à votre satisfaction. Un montant de 15 % de l’addition est acceptable dans tous les restaurants.

N’hésitez pas non plus à vous renseigner sur les politiques liées aux pourboires et aux conventions de partage avec les autres employés. Cela pourra vous fournir de précieux indices sur le type d’établissement que vous souhaitez encourager.

10. N’oubliez pas le personnel en cuisine

Parce qu’une expérience gastronomique est toujours un travail d’équipe, on ne saurait oublier nos amis cuisiniers. Plusieurs restaurants disposent aujourd’hui de cuisines ouvertes. Vous avez apprécié votre repas? N’hésitez pas à transmettre directement vos félicitations à l’équipe en cuisine. Un merci sincère, c’est toujours apprécié!

Professionnels de la restauration, ai-je omis des recommandations? Si oui, je vous invite à m'écrire, à francois.pageau@ithq.qc.ca. Qui sait, peut-être rédigerons-nous une suite à cet article!

Sur ce, bon repas au resto à tous et à toutes, et bon service, particulièrement à nos étudiants et à nos diplômés!

Nouvelle |