Véronique Borduas : du 5 étoiles au Siboire

Infolettre de l'ITHQ

Véronique Borduas : du 5 étoiles au Siboire

Quand l’un de nos professeurs nous a informés qu’une diplômée de l’ITHQ était gérante de la nouvelle succursale montréalaise de la microbrasserie Siboire, notre première réaction a été : « Hein??! ». Et la deuxième : « Euh… Quand est-ce qu’on y va? »

Rencontre avec Véronique Borduas, jeune femme de tête, diplômée du programme Hautes Études en gestion hôtelière internationale (HEGHI) de l’ITHQ.

Le programme que tu as complété te destinait à travailler dans l’hôtellerie de luxe. On te retrouve aujourd’hui dans une microbrasserie. Qu’est-ce qui t’a amenée à faire ce changement de cap?

Je me suis inscrite à HEGHI parce que je voulais aller chercher la meilleure formation pour faire de moi une gestionnaire complète, peu importe l’établissement dans lequel j’allais travailler.

Personnellement, mon objectif n’était pas de travailler dans un grand hôtel, mais plutôt de me servir de ce que j’avais appris pour contribuer au développement d’une entreprise qui correspondait à mes valeurs.

Quand l’un des propriétaires du Siboire m’a contactée pour savoir si je voulais faire partie de l’aventure, j’ai tout de suite dit oui, sans hésiter. C’est une superbe entreprise avec des valeurs très fortes qui me rejoignent personnellement, et que je connaissais déjà en tant que cliente du temps où j’habitais à Sherbrooke. J’étais aussi pas mal enthousiaste à l’idée d’ouvrir une nouvelle succursale et de monter une équipe.

Qu’est-ce que le programme HEGHI t’a appris et qui te sert au quotidien?

Les cours que j’ai suivis me permettent de faire des liens que je n’aurais pas pu faire autrement. J’y ai aussi développé ma curiosité et mon esprit d’analyse. Finalement, HEGHI m’a permis d’explorer plusieurs domaines de la gestion, ce qui est bien utile quand on a un poste touche-à-tout comme le mien! 

Véronique a présentement 32 employés sous sa responsabilité. Pas mal pour une diplômée 2016! 

Les 2 stages que j’ai réalisés pendant le programme m’ont aussi appris beaucoup sur moi-même. J’ai dû m’adapter rapidement à différents environnements et personnalités, et je pense que ces expériences font aujourd’hui de moi une meilleure leader pour mon équipe. 

Un ou une prof qui t’a marquée?

Julie Faucher, sans hésitation. C’est une femme excessivement brillante qui a été mon modèle pendant et après l’école. Sa personnalité, son savoir, sa façon de le transmettre et sa reconnaissance envers les étudiants performants font en sorte que tu as envie de te dépasser sans cesse. C’est ce qui va te permettre d’atteindre plusieurs sommets. 

Dites donc un beau bonjour à notre diplômée si vous passez boire une bière au Siboire! (NDLR : On vous recommande le fish n’chips!)

Nouvelle |