COVID-19 : information et consignes
fermer

Le surprenant parcours de Candide Huard

Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec.

Le surprenant parcours de Candide Huard

Diplômée de la technique en gestion appliquée de la restauration (GAR 2012), Candide Huard a un parcours unique, à l’image de sa personnalité. Curieuse et ambitieuse, elle est toujours partante pour relever de nouveaux défis. Aujourd’hui, elle agit comme conseillère en ressources humaines au sein d’une compagnie de jeux vidéo tout en ayant cofondé La Boîte à Vins. Témoignage d’une diplômée pour le moins inspirante.

J'ai vraiment un parcours atypique, mais mes études à l'ITHQ ont marqué un moment décisif dans ma jeune carrière.

Quand j'ai terminé mon secondaire, je ne savais pas ce que je voulais faire dans la vie. Et parce que j’avais beaucoup de facilité à l'école, aucune porte ne m’était fermée. J'ai donc opté pour un DEC général afin de maintenir ouvertes toutes mes  options.

Une fois mon diplôme en poche, tout ce que je savais c’est que je voulais quitter ma région natale, Alma au Lac-Saint-Jean, pour voir ce qui se faisait ailleurs. C’est à ce moment-là que j’ai pris une chance : je me suis inscrite à l'ITHQ sans avoir la moindre notion en restauration! Je n'avais jamais été serveuse, ni hôtesse, ni même travaillé en cuisine…

Mais il faut dire que, dans ma famille, on a toujours aimé bien manger, boire du bon vin et recevoir des gens à souper. Je me suis dit que la restauration était un univers qui allait me sortir complètement de ce que je connaissais déjà et j'étais sûre que ça m'apporterait de nouvelles connaissances.

Pendant mes études, j’ai travaillé en cuisine et en salle, notamment dans un petit café italien où j'ai appris à faire des gnocchis, de la pâte à pizza et de la sauce tomate. Mais lors de mon stage de fin d’études à Radio-Canada, j’ai eu la piqûre pour les ressources humaines et la gestion d'équipe. Faire de la sauce tomate, j’adorais ça, mais les RH, ça me parlait encore plus! [Rires] Après avoir travaillé pendant deux ans comme adjointe à la direction de la cafétéria de Radio-Canada, c’était décidé : j’allais poursuivre mes études au baccalauréat en relations industrielles.

Quelques années plus tard, je me retrouve partenaire d'affaires en ressources humaines chez Gameloft, une compagnie de jeux vidéo. L’entreprise a de grosses équipes à gérer et le poste que j'occupe me permet de développer des outils RH dans un milieu vraiment créatif. Bon là, on se dit qu’un resto et un jeu vidéo, ça n’a rien à voir… Mais dans ce milieu comme dans celui de la restauration, la passion et la créativité sont au cœur des décisions de l’entreprise. On y travaille dans le même but de faire plaisir à nos clients et de leur offrir un produit de qualité!

Je n’ai pas peur du changement, hein? [Rires] Mais il y a un fil conducteur qui relie toutes ces expériences…  Depuis mon passage à l’ITHQ, j’ai toujours gardé un pied en restauration. Même quand j’étais à temps plein en ressources humaines, je travaillais les soirs de semaine et les week-ends au restaurant Les Canailles. Ça me sortait de ma job de 9 à 5 et j'allais y chercher ma dose d’adrénaline. Sinon, ça me manquait trop!

J’ai mené de front ces différentes occupations professionnelles, jusqu'à ce qu'on lance La Boîte à Vins. Il s’agissait d’une idée de mon copain, Louis-Philippe Mercier. À travers son parcours en sommellerie, il s'est rendu compte qu’il n’y avait pas beaucoup de place pour les vins du Québec dans les restaurants et à la SAQ. On s'est donc dit que ça serait génial de pouvoir livrer du vin d’ici à domicile. En gros, disons qu’on voulait devenir une espèce de caviste québécois. Et je savais que les compétences en gestion que j'avais acquises, autant à l'ITHQ que dans mon parcours professionnel, allaient aider l'entreprise. Voilà pourquoi j'y travaille maintenant à titre de consultante à la gouvernance et aux ressources humaines.

D’ailleurs, La Boîte à Vins est récemment devenue partenaire officiel du Bureau des diplômés de l'ITHQ! Encourager les vignerons québécois fait partie de nos valeurs communes. Pour notre premier partenariat, on a même conçu une cuvée spéciale à l’intention des finissants 2019-2020 de l'ITHQ, en collaboration avec le vigneron Nicolas Pomerleau, du vignoble Coteau-St-Paul, en Montérégie.

Ce que je constate aujourd’hui, c’est que chaque expérience apporte quelque chose de différent et permet de rencontrer des gens qui nous amènent ailleurs à un moment donné. Il faut juste oser faire le saut et suivre son intuition. De la pâte à pizza aux jeux vidéo, je pense bien que j’ai trouvé mon chemin!

Nouvelle |