4 choses à savoir sur l’adoption de la loi 150

4 choses à savoir sur l’adoption de la loi 150

Le 13 juin dernier, le projet de loi n°150 était adopté à l’Assemblée nationale, permettant ainsi à l’ITHQ de ne plus être soumis à la Loi sur la fonction publique. Mais concrètement, qu’est-ce ce que ça veut dire pour notre école et pour nos étudiants?

Voici 4 choses importantes à savoir sur le sujet :

#1 : L’ITHQ aura désormais le droit de délivrer des diplômes universitaires de façon autonome

Avant la loi, lorsque les étudiants du Baccalauréat en gestion du tourisme et de l'hôtellerie offert conjointement par l’ ESG UQAM et l’ITHQ recevaient leur diplôme, ce dernier portait uniquement la signature de l’UQAM. Dorénavant, le diplôme pourrait être remis conjointement par les deux institutions d’enseignement.

Par ailleurs, le programme Hautes Études en gestion hôtelière internationale pourrait mener d’ici quelques années à un diplôme universitaire. En fonction des besoins de l’industrie et à l’instar de toutes les grandes écoles hôtelières dans le monde, d’autres programmes de niveau universitaire pourraient aussi être développés par l’ITHQ.  

Cela dit, l’ITHQ ne deviendra pas une université; il demeurera un organisme gouvernemental avec un statut qui ressemble à celui de la Grande Bibliothèque ou de Télé-Québec.

#2 : L’ITHQ aura accès à de nouvelles sources de financement gouvernemental pour des projets de recherche

Grâce à son nouveau statut, l’ITHQ a obtenu le feu vert du gouvernement pour créer un centre collégial de transfert de technologie (CCTT) dédié au domaine de l’accueil. « L’ITHQ pourra ainsi mettre son expertise au service des PME et des organisations œuvrant dans le milieu de l’accueil (restaurant, hôtel, municipalité, institution financière, hôpital, etc.) afin de les aider à améliorer leur expérience client dans sa globalité », commente Annie Villeneuve, coordonnatrice au Centre de recherche de l’ITHQ. 

#3 : L’ITHQ aura la liberté d’embaucher du personnel hors de la fonction publique

Une condition sine qua non pour être un employeur compétitif, particulièrement en recherche. « L’ITHQ est un organisme unique, une exception dans le système, dit la directrice Liza Frulla. Il nous fallait cette marge de manœuvre pour continuer à se développer et à appuyer l’industrie dans les nombreux défis qu’elle rencontre. »

#4 : Le conseil d'administration de l'ITHQ pourra compter plus de membres et leur mandat sera plus long.  

Plus de membres au conseil et de plus longs mandats amène plus d’expertises et de contacts autour de la table, en plus de favoriser la connaissance et l’engagement des membres envers la mission de l’école.


Après toutes ces années d’efforts, la loi 150 contribuera sans contredit au développement de l’ITHQ et à son rayonnement à l’échelle nationale et internationale. 

Nouvelle |

Infolettre de l'ITHQ

Zone publicité

 
Portes ouvertes